Aller au menu principal
  • Conférence sur la posture de supervision


    Mercredi 1er mai 2024, de 11 h 45 à 13 h 05 - Accueil dès 11 h 30

    En présentiel seulement à la salle 1 du Centre multiservices (308 Cartier Ouest)

    Pour s'inscrire : /typo3conf/l10n/fr/rtehtmlarea/Resources/Private/Language/fr.locallang_accessibilityicons.xlf:external_link_new_window_altTexthttps://SMU2024_E2a.eventbrite.ca

    Fonctions et postures de la supervision : quelles pratiques pour quels apprenants?

    Basée sur une relation étroite de collaboration, la supervision a pour but de fournir un accompagnement aux personnes étudiantes sur le lieu de travail. Elle leur permet de développer leurs compétences professionnelles tout en maintenant les normes professionnelles et l'engagement envers les bénéficiaires. Mais comment assurer une bonne supervision? Même si la fonction éducative est centrale, la personne superviseure doit composer avec d’autres fonctions qui sont parfois en opposition, voire en tension, ce qui rend son rôle très complexe, dans un contexte tout aussi complexe. Selon ses caractéristiques personnelles, ses expériences, le contexte de supervision, et autres facteurs, la personne superviseure adoptera différentes postures, lesquelles devraient lui permettre d’adapter ses interventions en fonction de la personne accompagnée et de la situation. Cette présentation vise à explorer différentes fonctions et postures de supervision recensées dans la littérature, et à discuter de différentes pratiques qui peuvent être mises en œuvre en lien avec les particularités, les besoins et l’hétérogénéité des personnes accompagnées. 

    Conférenciers

    Claudia Gagnon, Professeure titulaire, Département de pédagogie, Faculté d’éducation, Université de Sherbrooke

    Mme Gagnon (Ph.D.) est directrice du Grupo internacional de investigación y reflexión sobre alternancia (GIIRA), responsable scientifique de l’Observatoire de la formation professionnelle du Québec et chercheure au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) de même qu’au sein du Réseau de recherche et de valorisation de la recherche pour le bien-être et la réussite en contexte de diversité (RÉVERBÈRE). Au cours des 20 dernières années, elle a développé une expertise sur l’alternance en formation, et plus particulièrement sur les pratiques des enseignants et des intervenants en milieu de travail, notamment en ce qui a trait à l’accompagnement des stagiaires en formation professionnelle au secondaire, en formation à l’enseignement et en formation universitaire dans différents domaines (enseignement coopératif). Plus largement, elle s’intéresse aux caractéristiques des élèves de la formation professionnelle, aux perceptions à l’égard de la formation professionnelle, au développement professionnel des enseignants de formation professionnelle et à l’accompagnement dans différents contextes.