Aller au menu principal
  • 25 ans de recherche clinique au CISSS de Laval

    Midi-causerie
    20 mai 2021 – 11 h 45
    Si vous voulez en savoir plus sur la recherche clinique au CISSS de Laval, échanger et poser vos questions aux coordonnatrices de recherche et médecins chercheurs invités. Inscrivez-vous en cliquant sur l'image.

    Profitons de la Journée internationale de la recherche clinique pour mettre en lumière les activités de recherche clinique qui se tiennent au CISSS de Laval depuis les 25 dernières années. Principalement en oncologie, cardiologie et, plus récemment, en microbiologie liées à la COVID-19, on en retrouve également dans d’autres secteurs tels que l’obstétrique ou encore entourant la maladie de Parkinson. Outre les médecins, ces recherches impliquent également d’autres professionnels du CISSS de Laval. C’est le cas, entre autres, de pharmaciens, physiciens, technologues et infirmières.

    En 2020-2021, près de 60 projets de recherche clinique étaient actifs au CISSS de Laval.

    La recherche clinique au CISSS de Laval

    L’oncologie

    Actif depuis 2001, ce groupe de recherche, dont les activités se déroulent au Centre intégré de cancérologie de Laval (CICL), comprend deux axes : l’hémato-oncologie et la radio-oncologie. Les essais cliniques concernent, par exemple, l’expérimentation de nouvelles molécules, de nouveaux dosages ou de nouveaux protocoles de chimiothérapie et de radiothérapie.

    Sous la responsabilité de la Dre Nathalie Aucoin (hémato-oncologie) et de Dr Moein Alizadeh (radio-oncologie), l’équipe regroupe actuellement 23 médecins qui sont soutenus par une infirmière coordonnatrice, deux infirmières de recherche et une assistante administrative. 

    On comptait, en 2020-2021, 32 essais cliniques actifs, dont la majorité est financée par des compagnies pharmaceutiques, mais aussi par des groupes académiques ou des regroupements de chercheurs. 

    La cardiologie

    Pionnière de la recherche clinique au CISSS de Laval, cette équipe de recherche, active depuis 1996, compte maintenant 16 cardiologues sous la responsabilité de la Dre Annie Roy. En 2020-2021, on comptait 12 études actives et elles sont également coordonnées par une infirmière de recherche.  

    La microbiologie COVID-19

    Depuis le début de la pandémie de COVID-19, trouver un traitement efficace est au centre des préoccupations des chercheurs à travers le monde, aussi il n’est pas étonnant que des essais cliniques portant, par exemple, sur l’utilisation de plasma de convalescent pour traiter les patients atteints de la COVID-19, aient rapidement été mises en route. Bien qu’encore dans les débuts de leurs activités, cette équipe de recherche multidisciplinaire regroupe déjà sept médecins microbiologistes, infectiologues et intensivistes, sans oublier l’agente de planification, programmation et recherche en soutien. Actuellement, deux projets ont été menés, mais plusieurs autres attendent l’approbation du Comité d’éthique de la recherche du CISSS de Laval pour démarrer.  

    Pour plus de détails : Ouvre un lien interne dans la fenêtre courantehttps://www.lavalensante.com/enseignement-et-recherche/recherche/poles-de-recherche/pole-3-contractuelle/

    Qu’est-ce que la recherche clinique?

    Pouvant également être appelées « essais cliniques » ou « études cliniques », les recherches de ce type sont menées sur des sujets humains et ont comme objectif de découvrir de nouveaux traitements médicaux pour différentes maladies. On y surveille les effets, positifs et négatifs, des nouveaux médicaments ou traitements testés à différents niveaux : 

    1. La prévention de la maladie,
    2. Le diagnostic,
    3. Le traitement,
    4. Le contrôle des symptômes.

     Les essais cliniques constituent la troisième étape du développement d’un nouveau traitement, particulièrement pour un médicament. Entre la découverte de la molécule en laboratoire et la mise en marché du nouveau médicament, les essais cliniques constituent une étape cruciale de son développement, car ils permettent d’en déterminer l’efficacité ou encore le dosage approprié, notamment par rapport à d’autres médicaments existants. 

     Ces recherches reposent essentiellement sur le désir de patients atteints d’une maladie ciblée par un essai clinique d’y participer. Que ce soit pour jouer un rôle actif dans le traitement de sa maladie, aider d’autres patients en contribuant à la découverte de nouveaux traitements ou encore parce que l’avancement de sa propre maladie fait en sorte qu’aucun autre traitement n’est disponible, le recrutement de patients volontaires est central. Merci à nos nombreux volontaires.