Asthme et MPOC

Qu’est-ce que l'asthme?

L’asthme est une maladie inflammatoire des bronches. Lorsque la muqueuse (paroi interne de la bronche) est enflammée, il y a présence de rougeur, d’enflure (œdème) et d’une augmentation des sécrétions.

Lorsque les bronches sont exposées à un agent déclencheur allergène, irritant ou pathogène, elles se rétrécissent et s’enflamment. Le rétrécissement est causé par la contraction des muscles des bronches et par l’inflammation de la paroi interne des bronches. Cette inflammation augmente la production des sécrétions obstruant ainsi le passage de l’air.

Manifestations

La difficulté à respirer se manifeste lorsque les voies respiratoires s’obstruent. On peut alors observer que :

  • la toux est parfois le seul symptôme et se manifeste surtout la nuit ou tôt le matin, à l’effort ou à l’air froid;
  • la respiration devient plus rapide (essoufflement);
  • la respiration peut devenir sifflante;
  • une oppression thoracique peut être ressentie;
  • une augmentation des sécrétions est probable.  

Services offerts

Le Centre d’enseignement aux asthmatiques (CEA) forme les personnes asthmatiques et leur famille afin de les aider à maîtriser leur maladie et à améliorer leur qualité de vie.

Une rencontre individuelle rend possible l’enseignement et la réponse aux divers besoins du patient. Le suivi est assuré par des relances téléphoniques.

Afin de mieux réagir face à la maladie, il est important que le patient connaisse les manifestations et les critères de perte de maîtrise de l’asthme. Ainsi, lors de la rencontre, les facteurs déclenchants, les correctifs de l’environnement, la prise de médication et la technique d’utilisation sont entre autre abordés.

Par la suite, le patient sera en mesurer de maîtriser l’asthme, ce qui signifie :

  • une possibilité de faire une vie normale et de faire de l’exercice;
  • un minimum de manifestations d’asthme en utilisant le moins de médicaments possible;
  • un sommeil non perturbé par l’asthme;
  • une fonction respiratoire stable ou la meilleure possible.

Trois de nos installations disposent d’un CEA :

Hôpital de la Cité-de-la-Santé
450 668-1010, poste 23862
Ouvre un lien interne dans la fenêtre couranteAfficher sur la carte

Centre de services ambulatories
450 978-8601, poste 4
450 978-8301 (pédiatrie)
Ouvre un lien interne dans la fenêtre couranteAfficher sur la carte

CLSC de Sainte-Rose
450 622-5110, poste 64909
Ouvre un lien interne dans la fenêtre couranteAfficher sur la carte

Qu’est-ce que la MPOC? Maladies pulmonaires obstructives chroniques

La MPOC est une maladie pulmonaire à long terme, habituellement causée par le tabagisme. La MPOC englobe quelques maladies pulmonaires : les plus courantes sont la bronchite chronique et l'emphysème. Plusieurs personnes atteintes de MPOC ont ces deux maladies.

Bronchite chronique

Cette maladie se caractérise par une inflammation des bronches qui provoque le rétrécissement des voies respiratoires et leur obstruction par le mucus. Afin de tenter de libérer ses voies respiratoires obstruées, la personne tousse beaucoup. L'inflammation s'installe en permanence et la capacité respiratoire diminue progressivement. La bronchite chronique représente 85 % des cas de maladie respiratoire obstructive chronique (MPOC).

Emphysème

Dans cette maladie moins fréquente, les alvéoles des poumons perdent de leur élasticité, se déforment peu à peu ou se rompent. Lorsque les alvéoles sont détruites ou endommagées, les poumons deviennent incapables de se vider facilement de leur air, en raison de leur graduelle perte d'élasticité. Le tissu pulmonaire présente alors de multiples trous, réduisant notablement la capacité normale d'échange d'air dans les poumons (oxygène et dioxyde de carbone) qui s'opère dans les alvéoles. La respiration devient alors de plus en plus laborieuse, inefficace et procure une sensation persistante d'essoufflement.

Services offerts

Le groupe d’enseignement aux MPOC
Ce programme vise à aider l’usager et sa famille à acquérir les connaissances et les compétences requises pour initier et maintenir les changements comportementaux nécessaires à la gestion quotidienne de la MPOC. L’autogestion de la maladie est un élément important du programme. L’enseignement est offert en groupe. Le programme provincial validé appelé « Mieux vivre avec une MPOC » contient 8 volets sur les différents aspects de la maladie.
Pour plus d'information, consultez votre médecin. 

Le programme RESPIR (Réseau Externe de Soins aux Patients avec Insuffisance Respiratoire)
Ce programme est une prise en charge à long terme de l’usager MPOC modéré ou sévère (sur référence médicale) qui répond à certains critères d’inclusion. Un antécédent d’hospitalisation antérieure pour exacerbation de la MPOC est le critère principal de référence à RESPIR. Une infirmière clinicienne fait un suivi téléphonique à long terme à des intervalles choisis en fonction de la gravité de la condition médicale et psychosociale de l’usager. Une fiche résumé de l’état de santé de l’usager est mise à jour régulièrement et remise à l’usager. L’usager peut faire appel à l’infirmière clinicienne du programme RESPIR qui agit à titre d’intervenant pivot.
Pour plus d'information, consultez votre médecin.

Signes et symptômes

Certaines personnes atteintes de MPOC disent qu'elles ont l'impression de respirer dans une paille.

  • Essouflement
  • Toux
  • Mucus abondant

Facteurs de risque

90 % des cas de MPOC sont causés par la cigarette. Les autres causes comprennent:

  • Hérédité
  • Fumée secondaire
  • Pollution de l'air, au travail et dans l'environnement (poussière ou produits chimiques)
  • Antécédents d'infections pulmonaires durant l'enfance

Prévenir

La MPOC est généralement évitable. Puisqu'elle est habituellement causée par le tabagisme, on peut la prévenir en évitant de fumer. Les fumeurs peuvent réduire leur risque de développer la MPOC en arrêtant de fumer le plus tôt possible il n'est jamais trop tard pour le faire.

Guérir et soutenir

La MPOC ne peut malheureusement pas être guérie. Par contre, sa progression peut être ralentie en arrêtant de fumer. C’est la meilleure chose à faire pour se sentir mieux.

Autres ressources

/typo3conf/l10n/fr/rtehtmlarea/Resources/Private/Language/fr.locallang_accessibilityicons.xlf:external_link_new_window_altText Association pulmonaire
/typo3conf/l10n/fr/rtehtmlarea/Resources/Private/Language/fr.locallang_accessibilityicons.xlf:external_link_new_window_altText Réseau québécois de l’asthme et de la MPOC 
/typo3conf/l10n/fr/rtehtmlarea/Resources/Private/Language/fr.locallang_accessibilityicons.xlf:external_link_new_window_altText Réadaptsanté.com

Ouvre un lien interne dans la fenêtre couranteCentre d'abandon du tabagisme (CAT)