Allaitement

Les bienfaits de l’allaitement sont maintenant largement reconnus. Plusieurs études démontrent qu’ils sont liés à la durée et à l’exclusivité de l’allaitement. C’est pourquoi il est recommandé d’allaiter exclusivement son nourrisson pendant les six premiers mois de sa vie, puis de poursuivre – à la suite de l’introduction d’aliments solides- jusqu'à l’âge de deux ans ou plus.

Plus de détails sur Ouvre un lien interne dans la fenêtre couranteles bienfais d'allaiter son bébé.

 

Soutien à l'allaitement

Un soutien à l’allaitement maternel est disponible que vous soyez nouvelle maman ou que vous ayez déjà d’autres enfants. Ce soutien peut être offert en partenariat avec des organismes communautaires. Vous recevrez des conseils, de l’information par des infirmières spécialisées ou des bénévoles avec expérience, formées pour vous aider.

Atelier pratique en allaitement de 2 heures (sans frais)

  • Historique de l’allaitement
  • La préparation à l’allaitement
  • Les facteurs de réussite
  • Physiologie et anatomie de l’allaitement
  • L’allaitement et hygiène de vie
  • Volet pratique des positions en allaitement

Atelier à suivre autour de la 36e semaine de grossesse

Cet atelier est donné par une infirmière et une marraine de l’organisme Nourri-Source.

Comment s’inscrire

(information à venir)

Vous êtes inquiète? N’hésitez pas à communiquer avec Ouvre un lien interne dans la fenêtre couranteInfo-Santé au 811; une infirmière pourra répondre à vos questions 24 heures par jour, 7 jours par semaine.

Où s'adresser

Les bienfaits d’allaiter son bébé

La meilleure alimentation

Le lait maternel est unique et facile à digérer. On y retrouve plus de 200 composantes, dont plusieurs sont les mieux adaptées aux besoins des bébés. Certaines de ces substances sont vivantes et offrent une protection au bébé (anticorps et enzymes).

De plus, le lait maternel varie selon le moment de la tétée dans la journée. Il change aussi à mesure que votre enfant grandit afin de mieux répondre à ses besoins.

La santé du bébé est favorisée

Depuis longtemps, on sait que les bébés nourris au sein sont plus résistants aux infections que les autres. Ils ont moins d'otites, de maladies respiratoires, de gastroentérites et sont moins hospitalisés. L'allaitement aurait aussi un effet protecteur contre les allergies, la mort subite du nourrisson, le diabète de type 1, les maladies inflammatoires des intestins et certains types de cancer.

Une protection pour la santé de la mère

Allaiter est  aussi bénéfique pour la santé des mères. Les femmes qui allaitent ont moins de risques d'hémorragies post-accouchement, de cancer du sein ou des ovaires. L’allaitement réduit aussi les risques d’ostéoporose. Surtout, le lien étroit et intime qui s'établit entre la mère et l'enfant pendant l'allaitement procure au bébé un sentiment de sécurité et de confort nécessaire à son bien-être.

Comment se préparer à l’allaitement?

Bien qu'allaiter son enfant soit un acte naturel qui s’inscrit dans la continuité de la grossesse et de l’accouchement, une période d’adaptation et d’apprentissage est souvent nécessaire, tant pour la maman que pour le nourrisson. Un bon démarrage favorise les chances d’avoir un allaitement heureux et source de plaisir.

S’informer et échanger

Avant de commencer à allaiter, il est recommandé de se documenter sur l’allaitement, de poser des questions à son entourage, de chercher le soutien de ses proches (conjoint, famille, amis) ou de la communauté (groupes d'entraide et de soutien à l'allaitement) afin de vivre une expérience positive et d'atteindre ses objectifs d'allaitement. Si une mère éprouve des difficultés ou du découragement lorsqu’elle commence à allaiter, elle peut se tourner à eux pour obtenir de l’aide ou participer aux ateliers de soutien pour les parents de jeunes enfants.