Services spécifiques Jeunesse DI-TSA-DP (1re ligne)

Clientèle visée

  • Enfant/jeune lavallois, âgé de 0 à 21 ans, vivant à domicile et présentant un diagnostic de déficience intellectuelle, de trouble du spectre de l’autisme  (TSA) ou de déficience physique
  • Parents d’enfants de 0-21 ans vivant avec l’une ou l’autre de ces déficiences

Services:

  • L’équipe des services spécifiques travaille en collaboration avec ses partenaires du CISSS de Laval, les centres hospitaliers pédiatriques, les organismes communautaires, les CPE, les commissions scolaires et les cliniques de pédopsychiatrie.
  • Les services s’inscrivent en soutien à la personne et à ses proches sans s’y substituer. Ils sont offerts dans un cadre d’épisodes de service.
  • Les interventions sont assurées par des intervenantes psychosociales (travailleuses sociales, éducatrices spécialisées) et par des ergothérapeutes.
  • Les interventions visent à favoriser l’insertion du jeune dans la communauté et à lui donner accès aux services requis pour son développement optimal.
  • Les rencontres se font généralement au domicile du jeune ou dans ses différents milieux de vie. Les rencontres sont individuelles ou familiales.

Services psychosociaux:

  • Soutenir la famille et les proches dans l’acceptation et dans l’adaptation à cette situation.
  • Aider les familles à identifier les ressources pouvant répondre à leurs besoins spécifiques et à les accompagner dans les différentes démarches s’y rattachant. 
  • Assurer la liaison auprès des ressources spécialisées de deuxième ligne lorsque requis.
  • Assurer un rôle de coordination des services offerts par les différents partenaires impliqués auprès de la famille.

Services en ergothérapie:

  • Supporter l’enfant et sa famille dans ses activités de la vie quotidienne.
  • Favoriser le fonctionnement maximal du jeune dans son milieu.
  • Faciliter l’intégration sociale du jeune dans ses différents milieux de vie.
  • Les activités comprennent l’évaluation, l’intervention, l’enseignement et l’adaptation domiciliaire.

Autres services professionnels: 

  • Selon les besoins spécifiques identifiés lors de l’évaluation initiale, il est possible que d’autres services professionnels soient assurés par les intervenants suivants:
  • Auxiliaire en santé et services sociaux (services d’aide aux activités de la vie quotidienne)
  • Infirmière
  • Nutritionniste

Programmes d'aide aux personnes handicapées:

Selon les critères d'admissibilité de chacun des programmes et en fonction de la disponibilité des ressources financières, la clientèle peut recevoir une subvention pour les programmes suivants :

  • Programme d’adaptation domiciliaire
  • POSILTPH
  • Programme Soutien à la famille
  • Transport hébergement
  • Fonction d’élimination

Ressources

Consulter la page : Ouvre un lien interne dans la fenêtre couranteRépertoire des ressources pour la clientèle DI-TED-DP (0-100 ans)

Modalités de référence

Toutes les demandes de services qui concernent les programmes en déficience intellectuelle, trouble du spectre de l’autisme et déficience physique doivent être acheminées au Ouvre un lien interne dans la fenêtre couranteGuichet d'accès DI-TSA et DP.

Le traitement des demandes pour des soins infirmiers de court terme (moins de 3 mois) demeurent à l’ Ouvre un lien interne dans la fenêtre couranteAccueil santé première ligne

Les objectifs visés par le Guichet d’accès sont les suivants :

  • Améliorer la fluidité du processus pour l’accès aux services;
  • Simplifier le mécanisme d’accès;
  • Diminuer le nombre d’intervenants impliqués dans le dossier;
  • Offrir une réponse uniforme, peu importe le programme ou service requis;
  • Faciliter la communication avec les usagers et les partenaires concernés.

Pour les usagers/familles, la porte d’entrée est Info-Social 811, option 2.  Ils doivent avoir un rapport diagnostique.  Des professionnels recevront leur demande et sauront les orienter vers le bon guichet.

Pour les professionnels et partenaires (ex : centre d'hébergement, centre de réadaptation en déficience intellectuelle, CRDP, clinique privée, CSDL, CSSWL) , ils doivent se référer au Ouvre un lien interne dans la fenêtre couranteGuichet d'accès DI-TSA et DP.

  • Le référent  doit s’assurer de la disponibilité d’un rapport qui confirme le diagnostic.
  • Le  référent doit faire parvenir le rapport et le formulaire de référence au guichet d’accès DI-TSA-DP.
  • Le  référent doit informer les parents et le jeune de la demande et  s’assurer que ceux-ci  sont en accord avec la demande.