Hôpital juif de réadaptation

Réadaptation et technologie de pointe

Nous avons développé un simulateur sur ordinateur de conduite de fauteuil roulant motorisé en 3D offrant une expérience réaliste. Les personnes qui ont besoin d'un fauteuil roulant motorisé peuvent s’entraîner à la conduite dans le simulateur. En outre, ils peuvent pratiquer des tâches plus complexes telles que la conduite dans un environnement encombré de gens, sans risque de blessure pour eux-mêmes ou les autres.

De nombreuses personnes, en raison de leur état physique ou neurologique, ont des difficultés à utiliser leurs bras et leurs mains, ou à se déplacer d'un endroit à l'autre. Cela a un impact important sur leur capacité à effectuer les tâches quotidiennes et sur leur qualité de vie.   L’Unité de recherche de Technologie de pointe et réadaptation se consacre à examiner de quelle façon la technologie peut être utilisée pour aider à réhabiliter la fonction du bras et la mobilité. Cela peut se traduire par la conception de nouveaux outils fournissant des exercices de réadaptation ou encore par un outil qui fournit une assistance directe.

Notre laboratoire se concentre sur la technologie robotique et la réalité virtuelle pour la réadaptation des mouvements des bras. Les capteurs sensoriels et la réalité virtuelle sont aussi utilisés pour relever et évaluer les compétences de conduite de fauteuil roulant motorisé, afin de développer de meilleures évaluations et méthodes d’entraînement.

Liste des projets en cours

Dr. Philippe S. Archambault

  • L’appareil «Smart Powered Assistive Device (SPAD)»: ce projet vise à développer et à tester un dispositif robotique, afin d'aider les mouvements des bras. Le robot ne remplace pas la fonction du bras, mais soutient et aide les mouvements de bras des personnes qui n'ont pas la force ou l'endurance pour bouger seul. Par exemple les personnes avec dystrophie musculaire, sclérose en plaques, lésion de la moelle épinière ou autres troubles neurologiques.
  • Mesure des compétences de conduite de fauteuil roulant motorisé : le but de ce projet est d'évaluer la capacité de conduire un fauteuil roulant motorisé à l’aide de capteurs installés sur le fauteuil roulant (accéléromètres, capteurs de pression et GPS) pour en mesurer le mouvement. Ce nouvel outil permettra une meilleure mesure des compétences, et ainsi servira à développer de meilleurs programmes d’entraînement personnalisé.