Aller au menu principal
  • Espace coach - équipement de protection individuelle (ÉPI)

    Vidéos : procédures en lien avec la COVID-19

    Formations complémentaires

    Foire aux questions

    Que faire lorsque la blouse est trop petite et ne couvre pas adéquatement l'arrière du corps

    de certains employés? 

    Les gestionnaires doivent avisés les employés concernés que des blouses extra-larges sont disponibles.

    Si aucune blouse extra-large n'est disponible, l'employé peut alors mettre deux blouses en suivant la procédure suivante :

    1. Pratiquer l'hygiène des mains pendant 20 secondes;
    2. Mettre la première blouse de la façon traditionnelle;
    3. Mettre la deuxième blouse de façon à cacher le dos.

    Comment pouvons-nous favoriser la non-contamination des employés pendant les pauses?

    Une attention particulière doit être dédiée à la distanciation sociale pendant les pauses-repas, d'autant plus que le masque est retiré pendant cette période.

    Quelques suggestions pour y arriver

    1. Décaler les heures de repas pour réduire le volume d'employés en même temps.
    2. Trouver des salles alternatives de repas comme des salons, un grand bureau, etc.
    3. Louer une tente extérieure.
    4. Éloigner les fumeurs en utilisant une signalisation dédiée comme un drapeau ou un bâton réfléchissant.

    Quel est le délai de conservation des solutions de nettoyage?

    Voici quelques informations sur l'utilisation et la conservation de ces solutions

    Solution désinfectante de type Ali-Flex

    • Nettoyant-désinfectant à base de chlore
    • À mettre dans une bouteille vaporisateur
    • Se conserve pendant 7 jours
    • Désinfection de la COVID-19 sur : 
      • protections oculaires
      • crayon
      • cellulaire
      • tablette électronique
      • clés
      • surfaces
      • etc.

    Solution d'eau de Javel avec une dilution 1/9

    • À mettre dans une bouteille avec un bec verseur.
    • Ne jamais mettre dans un vaporisateur afin de respecter les recommandations de la CNESST.
    • Se conserve pendant 24 heures.
    • Désinfection du C-difficile.

    À la fin de la séquence de soins, les employés doivent-ils nettoyer leur lunette avec des lingettes

    à deux reprises ou seulement une seule fois?

    Si elle n'est pas souillée de sécrétions, nettoyez la lunette avec une seule lingette au moment du retrait.

    Il est recommandé de faire le port prolongé du masque de procédure et de la lunette/visière de protection entre les usagers.

    Cet équipement peut être porté jusqu'à ce qu'il soit souillé ou jusqu'à ce que l'employé prenne sa pause pour aller dîner ou quitte à la fin de son quart de travail.

    Les employés doivent conserver précieusement leur lunette/visière de protection dans un sac/contenant propre. Ce contenant doit être identifié à leur nom pour un usage ultérieur.

    Pour plus d'information :

    Est-ce que je dois désinfecter la valise d'un usager qui a reçu un résultat COVID-19 négatif ?

    • L'extérieur de la valise doit être désinfecté.
    • Si la valise a été ouverte au cours des 7 derniers jours, il faudra désinfecter l'intérieur de la valise de même que les objets qu'elle contient. 
    • Si la valise n'a pas été ouverte au cours des 7 derniers, l'intérieur de celle-ci n'a pas besoin d'être désinfecté puisqu'il n'y a plus de risque de virus vivant à l'intérieur.

    Un des usagers est maintenant guéri et le service d'hygiène et salubrité a procédé à la désinfection terminale de sa chambre.

    Combien de temps devons-nous garder en quarantaine ses effets personnels qui ne peuvent être désinfectés, comme du tissu et d'autres types de surface?

     

    Les effets personnels doivent être mis en quarantaine pendant 7 jours avant d'être remis au résident.

    Le poste des infirmières doit-il être une zone propre (non-contaminée)?

    Idéalement, le poste des infirmières devrait être une zone propre, car il n'y a pas de personnes atteintes. Le seul équipement de protection individuelle à y conserver est le masque de procédure et la visière.

    Le poste des infirmières pourrait être contaminé si le contrôle à la source n'a pas été appliqué. Ce serait le cas si des blouses et gants y étaient présents.

    Étapes à respecter pour assurer le respect de zone propre au poste des infirmières

    • Désinfection high-touch du matériel et des surfaces.
    • Affichage obligeant le retrait de la blouse et le rappel de l'hygiène des mains avant d'accéder au poste.
    • Information à l'équipe et mise en place de la mesure.

    À quel endroit devons-nous déposer les sacs de literie et de blouses?

    Dans les chambres en Précautions contact & gouttelettes (+) et les unités complètes en Précautions contact & gouttelettes (+), il est très important de ne pas mélanger les sacs propres des sacs souillés, car cela augmente le risque de contamination.

    Les sacs propres doivent être déposés dans le corridor ou avant l'entrée de l'unité. Quand l'espace dans la chambre le permet et que la clientèle de l'unité ne manipulera pas le matériel propre ou souillé, les sacs souillés doivent demeurer dans la chambre.

    Il est également très important de ne pas déposer les sacs par terre dans les chambres ou les corridors, car cela augmente le risque de chutes des usagers et des employés, en plus de limiter l'entretien du sol.

    Il est recommandé de toujours utiliser un support pour 2-3 sacs ou des poubelles.

    Qu’est-ce que je peux utiliser pour organiser les sacs de literie et blouses souillées?

    En période de pandémie, il peut arriver que la buanderie ait de la difficulté à fournir des sacs en quantité suffisante.

    Si vous êtes confrontés à une telle situation, il est important de vérifier la raison du manque de sac avec :

    • le responsable de site;
    • le responsable de la buanderie;
    • la conseillère de prévention et contrôle des infections (PCI) en place.

    Si la situation perdure, une solution adaptée au milieu devra être mise en place. Par exemple :

    • choisir une autre couleur de sac : un blanc pour lingerie et aussi un blanc pour les blouses;
    • réutiliser le sac de plastique des blouses propres;
    • utiliser un sac de plastique d'une autre teinte;
    • etc.


    Quelles sont les précautions à prendre avec la reprise des bains en centre d'hébergement?

    Il est primordial de respecter le port continu et prolongé du masque et de la protection oculaire afin de se protéger et protéger l’usager.

    Il doit également y avoir une évaluation et une gradation des mesures. Pour y arriver, suivre les recommandations suivantes.

    1. Débuter avec les usagers qui ne sont pas en isolement et qui ne présentent pas de symptômes le jour du bain.
    2. Désinfecter minutieusement la baignoire et les accessoires entre chaque usager, selon la procédure du centre d'hébergement.
    3. Poursuivre avec les usagers en isolement C/G+ et amener au bain seulement les usagers asymptomatiques le jour du bain. Le personnel doit porter la blouse jaune et le masque lors du bain.
    4. Désinfecter minutieusement la baignoire et les accessoires entre chaque usager, selon la procédure du centre d'hébergement.
    5. Usager qui présente des symptômes, en isolement C/G+ ou non, sera évalué par l'équipe soignante lors de la planification des bains.
    6. Désinfection minutieuse de la salle de bain en fin de journée par l'équipe d'hygiène et salubrité.

    Quand doit-on retirer la protection oculaire ?

    Actuellement, nous appliquons le port prolongé de la protection oculaire. Cette protection doit être portée en entrant sur l'unité et retirée à la pause. Elle doit également être portée lorsque l'employé se trouve à moins de 2 mètres d'un usager. 

    À quel moment dois-je retirer le masque?

    Il est recommandé de faire le port prolongé du masque de procédure et de la lunette/visière de protection entre les usagers.

    Cet équipement peut être porté jusqu'à ce qu'il soit souillé ou jusqu'à ce que l'employé prenne sa pause pour aller aller dîner ou quitte à la fin de son quart de travail.

    Cette recommandation est la même, que l'on soit dans une zone chaude (COVID+) ou froide.

    Pour plus d'information :

    Démarre le chargement du fichier Consultez le communiqué « Utilisation du masque de procédure »

    En CHSLD, est-il sécuritaire pour le personnel de donner des soins auprès d’un usager COVID (+) 
    sous lunette nasale ou par ventimask (tout débit possible) avec un masque de procédure si aucun masque N95 est disponible?

    • La mise en place du port du masque N95 est due au fait que l'état de l'usager peut se détériorer et qu'il y a un risque d'intubation si l'usager nécessite plus d'oxygène.
    • Si l'usager n'a pas de code, il n’y a pas d'enjeux santé et sécurité au travail (SST).
    • Tout comme le ventimask, la lunette nasale ne cause pas d’aérosol. En présence d’un usager en précautions contact et gouttelettes (+), les employés travaillant en CHSLD peuvent porter le masque de procédure pour utiliser, sans danger, la lunette nasale, et ce, à tous les niveaux de débit.

    Références :

    1. CISSS de Laval, PCI, Usager COVID-19 suspecté ou confirmé - Interventions médicales générant des aérosols (IMGA) Repéré à : Démarre le chargement du fichierTableau des interventions médicales générant des aérosols (IMGA)_2020-04-17
    2. INSPQ (24 avril 2020) /typo3conf/l10n/fr/rtehtmlarea/Resources/Private/Language/fr.locallang_accessibilityicons.xlf:external_link_new_window_altTextInterventions médicales générant des aérosols

    Certains de mes collègues sont inquiets ou présentent des signes de détresse psychologique.

    Vers quelles ressources devrais-je les référer?

    L’actuelle pandémie constitue une réalité qui peut vous affecter sur le plan physique, mais, également, sur le plan psychologique. La plupart des gens possèdent les ressources et les facultés pour s’adapter à ce type de situation et surmonter ces réactions. Par contre, il se peut qu’après un certain temps (semaines ou mois), les ressources personnelles ne permettent plus de gérer les inquiétudes au quotidien.

    Vous avez besoin de soutien, d’écoute, de partager vos inquiétudes, de trouver des stratégies pour faire face au stress, de prendre un recul face à la situation?

    Le CISSS de Laval offre plusieurs ressources à ses employés pour leur venir en aide. Pour découvrir ces ressources, consultez la page : 
    Soutien psychosocial pour les employés, les gestionnaires et les bénévoles.

    Les employés ayant des questions spécifiques à propos de la gestion de la COVID-19 au CISSS de Laval doivent s'adresser à leur gestionnaire.

    Outils à partager :

    Démarre le chargement du fichier Affiche présentant les ressources psychosociales disponibles

    Démarre le chargement du fichier Le PAE du CISSS de Laval, Homewood Santé, a publié un article sur la gestion des répercussions de la COVID-19

    Est-il permis d’avoir une gourde d’eau personnelle au poste des infirmières sur une unité chaude? 

    Les gourdes d'eau doivent être déposées dans l'armoire prévue à cet effet, dans une zone propre. 

    Consultez le document ci-dessous pour connaître les étapes à suivre pour respecter la procédure d'utilisation d'une gourde d'eau.

    Démarre le chargement du fichier Affiche utilisation d'une gourde d'eau

    Pourquoi le masque N95 n'est-il pas recommandé dans certains centres d'hébergement?

    Si le centre d'hébergement ne présente pas de résidents intubés ou sous CPAP ou BiPAP, le port du masque N95 n'est pas nécessaire, puisqu'il n'y a pas de génération d'aérosols.