Prix Distinction du conseil multidisciplinaire

Julie Lamarche, directrice des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques, Louise Pagé, physiothérapeute,
Sheila Fishman, ergothérapeute ayant proposé la candidature de Louise Pagé, et Christian Gagné, président-directeur général du CISSS de Laval

Prix Carrière, volet santé physique et réadaptation : Louise Pagé, physiothérapeute à l’Hôpital juif de réadaptation

Chaque jour où elle travaille, Louise Pagé circule sur l’étage des unités de soins de l’Hôpital juif de réadaptation pour discuter avec les préposés et les infirmières afin de savoir comment s’est passé la nuit des usagers. Elle s’intéresse à chaque aspect du vécu des usagers afin de leur offrir des soins personnalisés.

Lors des rencontres d’équipe, Louise a toujours beaucoup d’informations à partager avec ses collègues. Elle explique avec entrain les observations et évaluations qu’elle a faites pendant la semaine afin d’aider les usagers à progresser le plus rapidement possible. Elle incarne un rôle de leader auprès de ses pairs et parvient à les motiver et à les encourager à voir plus loin. La passion et le dévouement de Louise sont contagieux, si bien qu’elle est devenue un modèle d’excellence pour ses collègues.

L’une des forces de Louise est également sa grande écoute auprès des usagers. En partageant les inquiétudes des usagers avec les membres de son équipe, elle contribue à leur offrir les meilleurs soins et services possible. Elle insuffle de l’énergie et de la motivation à son équipe afin que tous puissent franchir les obstacles rencontrés.

Louise a également un très grand souci pour l’organisation du travail et des suivis médicaux des usagers. Dès leur journée d’admission, elle s’assure que les rendez-vous pour les prochaines étapes sont pris aux bons moments afin d’augmenter l’efficacité du travail de l’équipe.

Louise est considérée, par ses pairs, comme une experte dans plusieurs domaines reliés à la clientèle traumatisée crâniocérébrale, particulièrement pour les usagers présentant un profil de récupération lent ou ceux avec des troubles de comportement. Elle est une personne-ressource hors pair pour ses collègues avec qui elle prend tout le temps nécessaire pour offrir de l’information, partager des techniques, donner du soutien et même effectuer des interventions conjointes, en dépit de ses autres responsabilités.

Avec son départ à la retraite, on dit au revoir à une physiothérapeute formidable ayant plus de 30 ans d’expérience, et détenant des connaissances de savoir-être et savoir-faire exceptionnels. Ses collègues s’ennuieront d’elle très certainement