Foire aux questions pour les proches aidants

Questions pour les résidents

Le résident côtoie des employés vêtus des EPI depuis le début de la pandémie, il a donc eu l’occasion de se familiariser ces équipements. Mais il sera différent pour lui de voir son proche vêtu de cet équipement. Ainsi, le proche aidant sera accompagné lors de la première visite par un membre du personnel, ce qui facilitera le premier contact.

Le soutien psychosocial est assuré par des travailleurs sociaux pour les résidents et sera aussi offert aux proches aidants.

Il est possible qu’un résident ait plus d’un proche aidant significatif autorisé à le visiter. Il faut que tous les proches aidants significatifs répondent aux critères. Un seul proche aidant par résident sera admis à la fois.

Questions pour les proches aidants

Par proche aidant significatif, nous référons aux personnes proches aidantes qui apportaient une aide et un soutien notamment moral, de réconfort à tous les jours ou plusieurs fois par semaine avant la pandémie. Ces personnes doivent être connues du personnel ou des gestionnaires de l’établissement.

Le consentement vise à assurer que le proche aidant prenne une décision éclairée et volontaire, en pleine connaissance des risques associés, soit au niveau d’une infection personnelle ou d’une infection à son proche. Il vise également à assurer une compréhension et un respect des comportements et des consignes pour assurer sa santé. 

Non. Un seul proche aidant par résident sera admis à la fois.

Démarre le chargement du fichier Vous trouverez toutes les étapes du processus dans le programme d’intégration du proche aidant COVID-19. 

Voici un résumé du processus : 

Phase 1 : Premier contact

  • Le travailleur social communique avec le proche aidant reconnu par l’établissement pour lui proposer de reprendre son soutien;
  • Le travailleur social présente les directives et conditions spécifiques du MSSS à l’égard de la présence des personnes proches aidantes;
  • Le proche aidant procède à un consentement verbal;
  • Le proche aidant prend rendez-vous pour une période d’accueil et de formation sur les mesures de prévention de contrôle et des infections.

Phase 2 : Accueil – Jour 1

  • Accueil du proche aidant par un travailleur social et un spécialiste en mesure de prévention de contrôle et des infections (selon un horaire établi);
  • Signature du consentement par le proche aidant;
  • Présentation des directives et consignes spécifiques du MSSS à l’égard de la présence des personnes proches aidantes;
  • Présentation des particularités liées au contexte d’éclosion et aux lieux physiques;
  • Remise d’une grille d’auto surveillance des symptômes;
  • Formation sur le port d’équipement de protection individuelle et habillage;
  • Accompagnement du proche aidant jusqu’au résident.

Phase 3 : Départ – Jour 1

  • Rencontre du travailleur social au départ du proche aidant (pour faire un retour sur l’expérience et offrir du soutien psychosocial au proche aidant, s’il y a lieu)

Visites suivantes

  • Accueil;
  • Signature du registre de présence;
  • Surveillance des signes et symptômes;
  • Habillage avec l’équipement de protection individuelle
  • Rencontre du travailleur social au départ de l’établissement

La présence de l’intervenant permettra de préparer psychologiquement le proche aidant à une réunion avec l’être cher après des semaines de séparation. Il se peut que la condition du résident ait changé depuis la dernière visite, physiquement ou au niveau cognitif. L’intervenant pourra donc être une présence sécurisante et faciliter cette première visite.

La rencontre de départ permettra de faire un retour sur l’expérience, répondre aux questions et identifier des améliorations possibles. Elle permettra aussi à évaluer l’état émotif du proche aidant et d’assurer un suivi, si le besoin se présente. 

Le personnel sera présent et sera en mesure de donner les instructions aux proches aidants.

Dans le contexte actuel et considérant que certains proches aidants ne pourront poursuivre leur implication étant donné les facteurs de risque, chaque situation sera analysée. Si le résident avait l’habitude d’un soutien soutenu avant la pandémie, notre désir est que le résident puisse l’obtenir à nouveau.

Le proche aidant devra arriver avec des vêtements propres, changer de vêtements à son arrivée à la maison et laver ces derniers. S’il quitte le CHSLD pendant la journée et désire revenir par la suite, il devra être vêtu de vêtements propres.

 Afin de diminuer au maximum les risques de contamination, le proche aidant ne pourra pas apporter d’objet dans le CHSLD, incluant sac à main, téléphone, etc.

Une salle de toilette sera dédiée aux proches aidants. Il ne pourra partager la salle de toilette du résident.

Le proche aidant ne pourra manger dans la chambre puisqu’il ne peut enlever son masque. Aussi, comme la circulation dans le CHSLD est interdite et que les mesures de distanciation sociale doivent être respectées, les proches aidants ne pourront prendre de repas dans le CHSLD.

Comme la circulation dans le CHSLD est interdite et que les mesures de distanciation sociale doivent être respectées, malheureusement pour le moment, aucune aire de repos ne sera disponible.

Oui, si le proche apporte un repas préparé à la maison, le contenant devra être désinfecté avant d’être rangé au réfrigérateur.

Au moment du repas, les aliments seront servis dans les assiettes du centre.

L’habillage et le déshabillage sont des étapes à risque en termes de contamination. Ainsi, le proche aidant devra revêtir les EPI tout au long de sa visite.

Oui, l’emballage devra être jeté et le repas servi dans les assiettes du centre.

Si un proche aidant se présente sans s’être annoncé, il devra communiquer avec le service psychosocial (# téléphone du centre, option 6) pour recevoir les directives et donner son consentement verbal. L’accompagnement et la formation en vue de la première visite seront alors planifiés.

L’ensemble des consignes et des directives devront être respectées. Un proche aidant qui ne respecterait pas ces consignes pourrait se voir retirer l’accès au CHSLD.

Au CISSS de Laval, un rendez-vous doit être pris pour la première visite afin d’offrir l’accompagnement et la formation nécessaires au contexte actuel. Il n’y a aucun horaire pour les visites suivantes lorsque le prochain aidant maîtrise la technique d’habillage avec EPI.

Oui, mais les vêtements qui seront rapportés au centre devront être placés dans un sac identifié au nom du résident et être mis en quarantaine pendant 7 jours avant d’être remis au résident.